Ce matin a eu lieu notre Café Littéraire « Feel good ».

Pour l’occasion, 15 lecteurs et lectrices de la Médiathèque se sont déplacés afin d’échanger autour des trois ouvrages ci-dessous, lus en amont de la rencontre :

 

  • « La forêt pour te dire », roman de Martine POUCHAIN

« La romance dans la forêt de deux jeunes adultes en butte avec la société.

Louise, dix-sept ans, vit dans la forêt, petite sauvageonne éduquée. Elle n’a besoin de personne, ni d’une mère, ni d’un homme, ni de la société.

La lumière du jour, l’humus des sous-bois, les baies qu’elle cueille pour se nourrir : cela lui suffit.

Jusqu’au jour où elle rencontre Paul, un jeune homme étrange tombé sur elle par accident.

Avec lui s’agitent en elle toutes les choses qu’elle a fuies. Et des choses nouvelles, aussi… »

 

  • « J’y vais mais j’ai peur », roman graphique de Clarisse CREMER

« 87 jours pour boucler son tour du globe en solitaire ont fait de Clarisse Crémer « la femme la plus rapide du monde » mais l'album raconte avant tout une incroyable aventure humaine loin des récits de mer héroïques.

Avec Maud Bénézit (Il est où le patron ?), elles embarquent dans leur sillage les voileux comme les néophytes qui ont suivi ses aventures et les tempêtes qu'elle a traversées... »

 

  • « Les cœurs silencieux », roman de Sophie Tal Men

« Dans le silence se jouent parfois les destins...

Ce n’est pas un hasard si Sarah a choisi le métier d’infirmière : elle passe son temps à s’occuper des autres, jusqu’à s’oublier soi-même.

Quand son beau-père, Pedro, perd brutalement la parole à la suite d’un AVC, elle décide d’être sa voix et de partir à la recherche de ses proches, avec lesquels il s’est brouillé depuis de nombreuses années.

Tomas, un de ses fils, ne voit pas d’un bon œil cette intrusion dans sa vie et ne lui réserve pas l’accueil escompté…

Entre la Bretagne et Lisbonne, un roman plein de grâce et de générosité qui célèbre le pouvoir des mots et les vertus indispensables de la réconciliation.

Avec cette belle histoire de famille et d’amour, Sophie Tal Men nous invite à ne jamais taire nos sentiments et à laisser parler nos cœurs. »

 

Nous avons également projeté un portrait vidéo de chaque auteur.